Les FINTECH européennes ont le vent en poupe pour 2017!

Ici, un article intéressant sur les consolidations dans le secteurs des Fintech. e mode d’investissement reste encore marginal chez les particuliers mais il est en plein développement. Les frais, les délais de réaction et la lourdeur des banques classiques aidant certainement au mouvement.

“Après une année 2016 en demi-teinte, l’année 2017 s’annonce encore plus modeste pour les FinTech. La baromètre trimestriel FinTech Pulse de KPMG révèle que les startups financières ont rassemblé 3,2 milliards de dollars au premier trimestre de l’année, soit près d’un quart de moins (-23% pour être exact) qu’au dernier trimestre 2016.”

La suite sur MADDYNESS

article publié le 22.05.2017 Géraldine Russell